Assemblées générales - Compte-rendu de l'assemblée générale du 7 mars 2015

COMPTE RENDU de  l'ASSEMBLEE GENERALE de LA PASSERELLE

SAMEDI 07 MARS 2015

 

29 présents et 23  représentés sur 86 adhérents

 

 

L'Assemblée Générale de la Passerelle s'est réunie dans les locaux des salles paroissiales, situés 2, rue des Adieux quartier du Soleil. Après émargement des adhérents présents et après avoir compté les pouvoirs reçus, Liliane BOGHOSSIAN déclare l’Assemblée valablement constituée et ouvre la séance à 14 h 45.

Elle remercie tous les adhérents, donateurs, parrains ainsi que les hébergés.

 

I - Rapport moral par Liliane BOGHOSSIAN, Présidente

 

Pour commencer, Liliane BOGHOSSIAN veut rendre hommage à Christian Saint-Sernin qui nous a quittés brusquement en Mai 2014 ; il était Vice-Président de la Passerelle depuis l’Assemblée Générale de cette même année et devait la remplacer en 2015. Une dizaine de jours avant son décès, nous étions réunis avec Pascale Châtel et la responsable régionale de la fondation Abbé Pierre. Nous faisions des projets pour l’avenir de l’association, ce fut notre dernière rencontre. En sa mémoire, elle nous demande d’observer une minute de silence.

Poursuivre la route empruntée depuis plus de 13 ans… le travail fut dense en cette année 2014.

Au 31 décembre, l’association hébergeait 68 personnes dont 32 enfants et c’est en cumulé sur l’année, 76 personnes, dont 36 enfants qu’elle a accompagnées.

Les mouvements concernés : une famille avec 2 enfants est devenue locataire en titre de son logement par le biais d’un bail glissant une jeune femme et ses 2 petites filles ont accédé à un logement HLM ainsi qu’un homme seul ; sont arrivées en cours d’année 2 personnes seules.

La cure du Grand Quartier (Sorbiers) qui était en vente a été reprise par le diocèse et nous avons donc cherché un autre logement pour les locataires.

Une année dense et difficile pour l’Assistante Sociale qui, pendant la moitié de l’année a effectué seule l’accueil et l’accompagnement puisque Pauline, la 2ème Assistante Sociale, a trouvé un emploi à temps plein dans une autre structure.>

La mission « accompagnement » est primordiale et 2 travailleurs sociaux sont indispensables pour notre activité d’hébergement. Une nouvelle embauche devrait se concrétiser prochainement.

Depuis le début de l’année 2015, nombreuses sont les demandes émanant d’Assistantes sociales de secteur, des paroisses, voir des particuliers ; la réponse de l’association est négative car la rotation des hébergés est faible. En effet, obtenir le récépissé provisoire de séjour ne signifie pas une sortie immédiate de notre structure ; pour l’hébergé il faudra attendre plusieurs mois avant de trouver un emploi et d’accéder à un logement autonome et choisi et ainsi s’insérer de façon satisfaisante dans la société.

Nous sommes en colère car plusieurs personnes pourraient travailler, mais des disfonctionnements des services de l’Etat rendent impossible l’accès à l’emploi –le récépissé ne porte pas la mention « Autorisation de Travail »- alors que des employeurs sont prêts à signer des contrats. Ces hébergés créent involontairement des « bouchons » dans nos dispositifs alors que tant de familles sont à la rue.

En 2014, c’est plus de 100 personnes qui sont venues à la permanence pour demander un toit, il y a urgence dans ce domaine. –le logement étant un DROIT FONDAMENTAL.

Je remercie Pascale Châtel pour son travail d’accueil de toutes les personnes frappant à la porte de la permanence et pour son investissement en temps non rémunéré, les bénévoles qui donnent de leur temps à l’association et cela est précieux.

Mes remerciements font aussi à tous les organismes publics, aux donateurs et parrains, à la Fondation Abbé Pierre, au diocèse de Saint-Etienne et aux associations partenaires qui soutiennent notre action.

 

Le rapport moral est adopté à l’unanimité.

 

 

 

II – Rapport d’activité présenté par Pascale CHATEL

 

Pascale Châtel donne un aperçu de ce qui s’est passé au cours de l’année avec les hébergés :

Sortie de La Passerelle : sur 2014, seuls 2 ménages,  sont sortis de la structure, une maman avec deux enfants et un homme seul. La famille venait de l’ACARS et la personne seule venait de la rue.

Ces personnes sont parties vers un logement HLM. Un travail avait été fait avec elles sur la prise de logement et des demandes d’aides financières ont été faites notamment au niveau du CCAS ;

Les ressources financières sont assurées par le travail pour la personne seule et pour la famille par une formation et les allocations familiales.

Ce peu de mouvement fait ressortir que les délais de présence dans l’association sont de plus en plus longs et avoisinent en moyenne les 5 ans.

 

Nouvelles entrées : Nous avons accueilli deux femmes seules, une nièce et sa tante. Toutes les deux étaient sans solution d’hébergement suite aux sorties d’hôtel et à la fin d’un contrat jeune majeur. Ces deux personnes ont un dossier à l’étude en Préfecture.

Nous avons accueilli aussi un homme seul qui avait un récépissé avec autorisation de travail, il avait du travail, mais la Préfecture a fait le choix de ne pas renouveler son récépissé.

 

Les personnes hébergées : la majorité sont en attente d’une réponse de la Préfecture et sont en possession d’un récépissé sans autorisation de travail. Ces nouvelles directives de la Préfecture ralentissent la recherche de travail et donc la prise d’un logement autonome. Les délais sont de plus en plus longs, il faut jusqu’à 3 mois pour commencer l’étude d’un dossier. Plusieurs hébergés en sont aux 5èmes, voire plus, récépissés toujours sans autorisation de travail.

 

L’association a pu embaucher une 2ème assistante sociale, à quart de temps pendant plus de 6 mois ce qui a permis de renforcement de la permanence. La permanence de la Passerelle est devenue l’endroit repéré sur la ville où l’on peut avoir des informations fiables, de l’écoute, de l’aide.

Cela nous demande de maintenir le lien avec nos partenaires ; ceux-ci sont de plus en plus nombreux car il faut intervenir encore plus sur des domaines, comme le travail, la formation, mais aussi sur l’hébergement d’urgence, les concertations avec Interface….

Cette permanence doit se développer, une demi-journée par semaine ne suffit plus, aussi les jeudis après-midi sont souvent bien remplis.

Il est rappelé que La Passerelle gère toujours 20 appartements ; pour certains le financement est assuré par des parrainages et des dons ; pour d’autres avec des financements des services de l’Etat par le biais de conventions, pour d’autres enfin l’association a passé une convention avec le diocèse de Saint-Etienne.

Un travail sur les économies d’énergie financé par la Fondation Abbé Pierre, a été mis en place. Nous avons travaillé avec l’association Héliose. Des réunions ont eu lieu pour faire prendre conscience aux hébergés de l’importance d’économiser les énergies. Puis chaque appartement a été visité avec un membre de l’association et les ambassadeurs de l’énergie d’Héliose pour l’installation de matériel et un rappel concret des gestes simples qui favorisent les économies.

Ce travail devrait être poursuivi en 2015 pour une appropriation des compteurs et un apprentissage sur les relevés pour un meilleur suivi des consommations.

 

Les Bénévoles : Nous avons rencontré à plusieurs reprises et à leur demande les bénévoles qui entourent les familles sur Planfoy et St Genest Malifaux.

Les rencontres avec les référents ont été peu nombreuses. Le manque de référents se fait sentir et il serait urgent de renforcer l’équipe. Grâce à un financement de la CAF qui est intervenu tardivement, nous allons pouvoir remettre en place une formation « analyse de la pratique » à partir du mois d’Avril 2015. Il nous faudra aussi retravailler sur le rôle de ces référents, rôle difficile mais néanmoins essentiel car il est la spécificité de notre association.

 

Il est à noter que sur la fin de l’année 2014 et sur le début de 2015, l’association a écrit "son projet associatif".

 

Le rapport d’activité est adopté à l’unanimité.


Date de création : 24/06/2015 : 11:24
Dernière modification : 24/06/2015 : 11:24
Catégorie : Assemblées générales
Page lue 425 fois


Imprimer l'article Imprimer l'article

Présentation

Fermer Assemblées générales

Fermer L'association

Recherche



^ Haut ^