Bienvenue sur La Passerelle

logo_lapasserelle.jpgCette fois, c’est officiel, l’association n’aura pas de subvention de la mairie de St Etienne.

 

Ce qui va être difficile à vous expliquer : c’est pourquoi.

 

Nous avons rencontré M ZIEGLER (adjoint au maire délégué aux Personnes âgées, Solidarité active, Résidences, Maintien à domicile, Lutte contre la précarité et la grande pauvreté, Actions socio-culturelles pour le 3ème âge, Pass senior, Solidarités actives, Lutte contre la précarité et la grande pauvreté, Relogement d'urgence, Relations avec le Conseil Général) mardi 7 avril pendant une petite demi heure.

 

M ZIEGLER nous a reçus à notre demande, en nous précisant que la subvention était en attente et qu’il avait des questions à nous poser :

  • Est-ce que d’autres associations faisaient le même travail que nous dans d’autres villes ?
  • Est-ce que nous connaissons le père RIFFARD ?
  • Hébergeons-nous des personnes ayant des OQTF ?
  • D’où venaient les gens que nous hébergeons ?

immigres.png

A ces questions M ZIEGLER avait ses réponses : les hébergés viennent de Lyon car tout le monde sait qu’à Lyon on leur donne un billet de train « aller » pour St Etienne.

Nous avons des appartements à Montreynaud : pour la ville de St Etienne, par la voix de M ZIEGLER, Montreynaud est un quartier qui connait de gros problèmes et nous sommes en lien avec le Père RIFFARD.

 

Nous avons tenté d’expliquer notre travail qui est l’accompagnement des hébergés vers l’insertion sociale. Insertion réussie car parmi ces stéphanois dont il parle, il y a d’anciens hébergés qui sont insérés et qui participe à la vie locale en payant leurs impôts : des étrangers qui sont une richesse pour la commune…

Malheureusement nous n’avons pas pu développer tout le travail que nous menons pour un mieux vivre ensemble dans les quartiers ou les villages.

 

Peine perdue, M ZIEGLER semblait très affecté par les résultats des élections cantonales et le score du Front National. Il nous a bien expliqué que les stéphanois ne veulent plus d’étrangers, qu’ils doivent aller ailleurs, dans d’autres villes. Il a évoqué ces gens qui trainent dans les rues : de qui parlait-il des SDF, des roms… surement par des demandeurs d’asile.

 

M ZIEGLER a conclu en disant que la ville n’allait pas nous aider, qu’elle ne nous soutiendrait pas.

Et lorsque nous lui avons fait remarquer que le financement de la ville de St Etienne avait permis la pérennité d’un emploi de travailleur social, il s’est mis en colère et nous a déclaré que c’était le problème de l’employeur, qu’il ne fallait pas faire de promesse que l’on ne peut pas tenir.

 

Il nous reste des questions : si nous n’avions pas demandé une entrevue à ce monsieur, aurions-nous eu des nouvelles de notre demande de subvention, saurons-nous un jour ce qui motive cette décision ? si ce n’est un écrit dans lequel était noté que la mairie de St Etienne n’était pas chef de file pour l’accueil des étrangers.

Nous ne sommes pas dupes, il y a certes moins d’argent dans les caisses de la commune mais la gestion est une question de choix : entre l’embauche de policiers municipaux, d’une troisième ligne de tram… et le travail social, le vivre ensemble, la solidarité… sachez que nous ne sommes pas les seules associations à voir ses subventions diminuées, voir supprimées.

 

Liliane BOGHOSSIAN

Pascale CHATEL

 

Spécial !

La Passerelle est une association reconnue d'utilité publique pour l'hébergement et l'accompagnement de demandeurs d'asile

Association LA PASSERELLE 28 rue Bourgneuf 42000 SAINT-ÉTIENNE - Téléphone 06 84 63 15 63 - Courriel asso.lapasserelle@yahoo.fr

Présentation

Fermer Assemblées générales

Fermer L'association

Recherche



^ Haut ^